AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la pensée prospère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petite lumière
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6965
Age : 65
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: la pensée prospère   Mar 25 Mar - 19:40



La pensée prospère est un mode de pensée sain


Nous
avons démontré plus haut que la prospérité sousentend la présence de
la paix, de la santé et de l'abondance dans sa vie. Dans d'autres
chapitres, nous avons présenté certaines techniques permettant de
développer la pensée prospère pour jouir de la paix d'esprit et du
succès financier. Étudions maintenant les attitudes prospères
susceptibles d'améliorer votre santé. La pensée prospère est un mode de
pensée victorieux, harmonieux, positif et enthousiaste. Celui qui pense
en termes de prospérité sait comment se libérer de toute hostilité,
rancœur, critique et irritation. Celui qui pense en termes de
prospérité aspire à une pensée équilibrée et normale qui reflète sa
«volonté de vaincre». La mauvaise santé résulte souvent de la
dépression mentale et d'un sentiment de défaite.

Une dame se
plaignait d'un rhume persistant qu'elle traînait depuis un an, été
comme hiver. Elle commençait à se demander si ce n'était pas autre
chose qu'un simple rhume, puisque celui I r était beaucoup trop
«inusité»! Son médecin l'assura cependant qu'il ne trouvait aucune
explication à son rhume au niveau or};.r nique.

Puisque selon
toute apparence il y avait quelque chose qui irritait cette dame,
quelque chose qui datait depuis longtemps, je lui demandai de se
remémorer les différents événements de sa vie qui précédait
l'apparition de son rhume. Après quelques minutes de conversation, elle
raconta qu'elle avait occupé un poste Alleu)nable qu'elle aimait
beaucoup. Sans l'avertir et sans la consulter, son patron la muta dans
un autre service où son travail se révéla désagréable et même irritant.
Comme elle craignait de perdre son emploi (à cause de son âge) si elle
protestait, elle ne se rebella pas contre sa mutation dans ce service
où régnait une grande discorde entre les employés pleins de hargne.
Ceci ne fit qu’ajouter à sa révolte et à sa rancœur intérieures. II ne
faut donc pas
s'étonner que cette irritation intérieure se soit manifestée par rhume persistant.

je
lui suggérai de travailler sur son propre mode de pensée pour surmonter
son sentiment de désespoir, d’impuissance et de défaite, et d’adopter
une attitude gagnante, victorieuse en se répétant chaque jour :

«
La sagesse et l’amour divins ouvre ma marche, rendant mon chemin
praticable et parsemé de réussite dans cette situation. La solution
divine apparaît maintenant rapidement et facilement. Je suis maintenant
guidée, guérie, prospère et comblée!»


Pendant
plusieurs jours, elle alimenta son esprit de ces idées et fut envahie
par un sentiment de paix qu'elle n'avait pas connu depuis au moins un
an. Comme elle s'apprêtait à parler à son patron de son insatisfaction
pour lui demander d'être mutée, un événement intéressant survint: on
afficha un avis invitant tous les employés qui désiraient une mutation
à rencontrer le directeur, car il envisageait quelques changements.
Voilà qui lui donna l'occasion d'exprimer ses désirs qui furent
exaucés. Avec l'harmonie qui se rétablit en elle, elle remarqua que son
rhume, qui s'était mis graduellement à disparaître, s'était
complètement évanoui!

L'inharmonie conduit à la maladie


Nul
doute que la mauvaise santé cache une situation où la personne est
soumise à une discorde intérieure dans son esprit, son corps ou ses
affaires. La pensée prospère, en tant que mode de pensée harmonieux,
aide à susciter l'harmonie dans le corps d'une personne tout comme dans
ses relations et son milieu environnant.

Un enfant en bas âge
souffrait des hémorroïdes. Le médecin trouvait que cette condition
n'était pas normale chez un enfant si jeune. Il étudia discrètement la
situation familiale de l'enfant pour voir si son état physique pouvait
être lié à un manque d'harmonie dans sa famille. Il découvrit
rapidement que la mère ne savait rien du pouvoir des attitudes sur la
santé. Elle insistait à chaque repas pour que le petit garçon vide son
assiette quel que soit son état ou son appétit. Cet enfant osait «avoir
sa propre personnalité». Il refusa à plusieurs reprises de manger.
Pensant faire son devoir, la mère l'éloignait de la table pour lui
donner une fessée. C'était devenu un geste quotidien dans la vie de
l'enfant. Il est étonnant que l'enfant n'ait rien développé de plus
grave que des hémorroïdes.

Dès que la mère accepta de se montrer
plus harmonieuse et plus tolérante envers l'enfant, le traitement
médical commença à faire son effet.
Les discordes, les querelles ou
la confusion générale dans le quotidien d'une personne se reflètent sur
la santé des personnes concernées. Notre corps est un instrument très
sensible, directement influencé par les pensées, les émotions et les
paroles ex lai urées envers lui et à travers lui.


La pensée saine est un art ancien


On
n'a rien inventé en redécouvrant les vérités qui révèlent de nos jours
avec quelle force les pensées et les sentiments contrôlent notre corps.
Si les sciences babyloniennes étaient parvenues jusqu'à nous intactes,
notre civilisation serait beaucoup plus

avancée qu'elle ne l'est
actuellement. Non seulement les Babyloniens utilisaient d'étranges
pierres de minerai pour traiter If, cancer, mais ils étaient aussi
experts dans l'utilisation de diverses techniques mentales,
psychosomatiques, même de l'hypnose.

L'on croit qu'Abraham, qui
vivait dans la ville babylonienne d'Ur, y avait appris en quoi
consistait ces traitements qu'il transmit par la suite aux Juifs, qui
s'en servirent à leur tour avec succès(pendant des siècles. En tout
cas, les auteurs de la Bible semblaient comprendre que la maladie
résultait de mauvaises pensées et de mauvais sentiments, car leurs
écrits reflètent sans aucun doute cet enseignement.

Moïse
insistait sur le réel pouvoir des bonnes attitudes et réactions
émotionnelles sur la santé, et sur l’impact des mauvaises attitudes et
émotionnelles sur la maladie. Myriam, sa sœur critiqua son mariage avec
une femme d’une race étrangère. La Bible laisse entendre qu'à cause de
son attitude critique Miryam fut frappée par la lèpre et ne put être
guérie plue aux prières de Moïse. (Nombres 12)

Dans une autre
histoire de l'Ancien Testament, nous découvrons que le roi Asa, l'un
des rois de Juda, mourut à cause de sa mauvaise attitude. Il ne croyait
pas en la possibilité d’une guérison spirituelle et lorsque ses pieds
furent atteint, il en mourut. (2 Chroniques 16,11-13) Élie et Élisée
opérèrent des guérisons grâce à des techniques mentales et
spirituelles, tout il comme le firent jésus, Paul et les premiers
chrétiens.
Même les sorciers des civilisations primitives
reconnaissaient la nécessité d’un changement d’attitude chez leurs
patients pour pouvoir les guérir. Dans le but d’attirer l’attention de
ces derniers, ils portaient des masques, récitaient des incantations,
dansaient et utilisaient d’autres méthodes des plus étranges à nos
yeux. Ils croyaient que si ceux qui aspirent à la guérison
réussissaient à détourner leur esprit de leurs problèmes, ils
guériraient.


Votre attitude peut vous guérir


Une maîtresse de maison racontait récemment à quel point sa santé s'améliora dès qu'elle eut changé d'attitude:

«Pendant
12 ans, j'ai souffert nuit et jour d'une maladie chronique de la
vésicule biliaire. Pendant plus d'un an, cette condition s'est
accompagnée d'une bursite qui empirait progressivement. Mon mari priait
avec moi pour que je retrouve la santé. Nous avons essayé toutes sortes
de traitements médicaux, mais en vain, car la douleur persistait. »


Je
commençais à me demander combien de temps je pourrais encore supporter
cela. Puis on nous a appris qu'il se donnerait dans notre quartier une
série de conférences sur la prospérité. Après la première, qui portait
sur la prospérité et non sur la guérison, j'ai compris davantage
comment orienter ma pensée vers la victoire. J'ai commencé à comprendre
qu'il existait une façon de chasser la douleur de mon corps. Pour la
première fois depuis des mois, mon mari et moi nous sommes sentis
encouragés et inspirés. Puis le miracle s'est produit! Une semaine
après la conférence, ma vésicule biliaire et ma bursite étaient
complètement guéries. je remercie Dieu tous les jours pour cette
attitude positive qui m'a ouvert le chemin de la guérison. »

Une
autre dame s'était cassé le bras. La fracture s'était bien remise, mais
son bras restait si raide et si douloureux qu'elle était incapable de
conduire sa voiture pour se rendre aux conférences sur la prospérité et
dut engager un chauffeur. Une semaine plus tard, elle apparut toute
joyeuse à la deuxième conférence, affirmant qu'après avoir osé penser
au succès et à la prospérité comme des droits divins, la raideur
douloureuse de son bras avait disparu au cours de la semaine. Elle
avait pu conduire sa voiture toute la semaine. Elle revint aux autres
conférences toute seule, libérée de ses douleurs. Elle avait appris que
la pensée prospère épanouit tout notre être en le comblant d'un bien
nouveau et illimité, même dans le domaine de la santé.

livre de Catherine Ponder « Les lois dynamiques de la prospérité

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-lumiere.forumsdediscussions.net
akira

avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 54
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: la pensée prospère   Mar 25 Mar - 23:18

:mer_: petite lumiere pour ce texte qui donne à reflechir Wink :nuit: :suis bien:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la pensée prospère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une petite pensée pour notre défunt ami Jean-Marie ....
» une petite pensée....
» les pensées secrètes des étalons
» Une pensée pour nos Anges
» La pensée du jour:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Temple du partage des thèmes :: les thèmes à partager, de A à Z.. de 0 à l'infini... :: La santé au naturel-
Sauter vers: