AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petite lumière
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6965
Age : 65
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: la colère   Lun 26 Mai - 16:27



Message de Saint Hyppolite sur la colère








…/...

Peut-on éprouver de la colère tout en aimant ?



La colère fait partie des blessures profondes, des déceptions aussi,

déceptions d’attente d’amour.



Le petit enfant voit en ses parents, l’un ou l’autre selon son âge, un miroir de lui-même.

Il se reconnaît en son père ou en sa mère, une partie de lui qui devrait être amour et tendresse.



Il a besoin de développer son affection terrestre et son amour divin ou universel.

Pour ressentir cela, il demande en fait à ses parents de l’aider à en prendre conscience,

à le ressentir et à vibrer à ses sentiments-là.



Mais
lorsque, pour une raison ou une autre, l’image qui est renvoyée est
violente, agressive ou indifférente, non seulement l’enfant est blessé
de l’attitude parentale, mais


en colère aussi de ne pas pouvoir ressentir et exprimer l’amour et l’affection qu’il a déjà connus antérieurement.



Et pour l’adulte qu’en est-il ?



L’adulte est un enfant qui a grandi.

Quel enfant n’a pas ressenti de colère à un moment ou un autre vis-à-vis de ses parents ?



La colère d’un adulte vis-à-vis d’un autre ressemble à celle du petit enfant.

« Comment, tu ne me renvoies pas l’image que j’aimerais avoir de moi ? »,(par exemple) ;

il y a là un lien affectif, forcément.



Ou bien, dans un autre cas de figure, la colère peut être ressentie vis-à-vis de quelqu’un

qui a une attitude que l’on a déjà adoptée ou que l’on a sans s’en rendre compte, et là,

l’effet miroir est extrêmement gênant.



Il peut y avoir amour dans le sens émotion attachante envers l’autre et ceci est parfois gênant pour soi.



S’il n’y a pas d’émotion, alors pas de colère, juste une constatation neutre ou à peu près.



La colère est nécessaire car elle est libératoire,

mais n’implique pas de « se décharger » sur l’autre.



La colère est un sentiment intérieur qui doit être libéré, exprimé, soit en pensée,

soit en paroles ou en acte (exercice physique), mais cela concerne surtout la personne

qui l’éprouve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-lumiere.forumsdediscussions.net
FilledelaTerre
Admin
avatar

Nombre de messages : 4128
Age : 48
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: la colère   Mar 27 Mai - 0:38

merci Chantal Smile , interessant.

Citation :
La colère est un sentiment intérieur qui doit être libéré, exprimé, soit en pensée,

soit en paroles ou en acte (exercice physique), mais cela concerne surtout la personne

qui l’éprouve.


oui il faut la libérer et pas la garder en soi.
lacher prise ...

parfoie la colère envers une pers et une colere que lon a envers soi...

bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://filledelun.over-blog.com/
 
la colère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kiko en colère !!
» Bartabas en colère!
» F.B.M.C ( fédération Belge des motards en colère)
» Triste et en colère...
» Moto taxi - la colère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Temple du partage des thèmes :: les thèmes à partager, de A à Z.. de 0 à l'infini... :: Psychologie spirituelle-
Sauter vers: