AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les dix principes du bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petite lumière
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6965
Age : 65
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: les dix principes du bonheur   Mer 29 Oct - 12:47


LEÇON 18 ÉTUDIANTS D'ORO*MU

Les DIX PRINCIPES du BONHEUR (Kwan Yin)

Recherche du Bonheur





I.LA POSSIBILITÉ D’ÊTRE HEUREUX

Tous les êtres humains aspirent à arriver au bonheur, mais ils situent toujours ce bonheur au-delà de ce qu'ils ont en ce moment, ils le voient comme quelque chose qui devrait être atteint, comme quelque chose pourquoi
ils devraient combattre, comme quelque chose qui arriverait juste au
moment où ils parviennent faire certaines choses, mais cette façon de
voir le bonheur, en réalité les éloigne de lui. Penser que le bonheur
se trouve dans un certain futur indéterminé, implique que ce futur ne
va jamais se faire présent, parce qu’il sera toujours au-delà de ce que
l'individu lui-même a obtenu ; toutefois, le bonheur est présent à tout
moment autour des personnes.


Où Est-il le bonheur ?

Le
bonheur n'est pas un état futur, c’est une possibilité dans le présent,
c’est quelque chose qu'on a, simplement qui n'a pas été observée, qu’on
n'a pas su éprouver, nous n’avons pas appris à le voir. Le bonheur est
un mot que les personnes ne connaissent pas encore dans sa
signification correcte, nous pensons généralement que le bonheur est
associé à une maison, à un automobile, à la santé, à l'affection, à
l'état du temps, au bien-être économique, à beaucoup de choses et nous
ne comprenons pas ce qu’est le bonheur par lui-même, celui-ci est un
autre des grands mensonges, le bonheur est indépendant de tout objet,
de toute chose, y compris spirituelle ; le bonheur est un état de
conscience, c’est un moment dans la vie de l'individu, il est une façon
différente de se sentir, de se voir
soi-même et de voir tout ce qui l'entoure.


Le bonheur est un état de conscience

Le
bonheur n'arrive pas nécessairement avec les choses matérielles, il
n’arrive pas non plus nécessairement avec les choses spirituelles, on
est heureux ou on n'est pas heureux et tout uniquement par un état de
conscience ; par conséquent, n'espérons pas trouver le bonheur à un
certain moment de nos vies futures, ni non plus espérons le trouver au
moment où nous obtiendrons telle ou telle chose, le bonheur est déjà là
à l'heure actuelle, il a toujours été avec nous et il sera toujours
dans nos possibilités ; qu’est-ce qui nous sépare de lui ? Qu’est-ce
qui nous empêche de voir le bonheur qui nous entoure ?

Comment éprouver le bonheur



Si
nous laissons vaguer nos esprits et nous nous submergeons dans nos
propres pensées, nous observerons que notre être intérieur est plein
d'aspirations, il est plein de désirs insatisfaits, il souhaite
toujours changer les choses qu'il a autour, il regarde
toujours le futur ou le passé et dans cet agité monde mental intérieur
où nous nous déplaçons, il n'existe pas un espace où l'être s'assied
tranquillement et sans penser au futur ni au passé, sans souhaiter ne
rien changer de sa vie, il observe simplement ce qui se
passe à son alentour, éprouvant la joie d'être vivant, unifiant son
être avec tout ce qui l'entoure et dans cet état il expérimente ce que
nous appelons le bonheur.


Le
bonheur est toujours dans le présent, TOUJOURS DANS LE PRÉSENT, et le
bonheur est toujours en nous-mêmes et jamais dans les choses externes à
nous ; être heureux signifie apprendre à regarder le
présent et éviter tout types de désirs de changement, à ces moments
nous sommes heureux, à ces moments nous jouissons de la vie, à ces
moments nous nous sentons pleins d’harmonie totale avec l'univers ;
toutefois, la dynamique qui régit toutes les activités du cosmos nous
propulse à nous déplacer d'un état à l’autre, il est le
moteur de nos vies, c’est cette chose inexplicable qui nous propulse et
qui nous pousse à chercher des nouveaux horizons de réalisation
personnelle.


L'élan de l'évolution et l'élan du bonheur

Distinguons
parfaitement ces deux aspects de notre vie intérieure ; quand la force
qui agit est celle de l'évolution et nous nous déplaçons d'un état à un
autre, en nous battant pour être meilleurs,
en nous battant pour avoir davantage de choses, en nous battant pour
avoir un meilleur contrôle sur nous-mêmes, à ces moments, notre effort
et volonté est consacré à la réalisation de ces fins, mais au moment
que cette force cesse, au moment où nous nous donnons un repos et nous
observons ce que nous avons, à ce moment entre en action la force du
bonheur, le désir disparaît et l'expérience d'être vivant et en
harmonie avec tout ce qui nous entoure règne et colorie avec de
brillantes couleurs tout l'univers


Entre
le bonheur et l'évolution nous devons équilibrer nos vies, entre ces
deux élans est situé le secret de vivre harmoniquement, de l'équilibre
spirituel, de la réalisation personnelle.


Méditez
intensément ces deux aspects, expérimentez dans vos vies, apprenons à
être heureux en vivant dans le présent et en éliminant jusqu'au plus
petit désir de changement, éprouvons le bonheur et ensuite, sans nous
attacher à lui, essayons que cette force d'évolution nous propulse
correctement pour que, en accomplissant la volonté divine, nous
puissions atteindre des niveaux plus hauts de la réalisation
personnelle.


Celui-ci
est le chemin qu'aujourd'hui je vous laisse signalé, faites-le vôtre et
vivez-le toujours, parce que ce sera la règle qui dirigera en harmonie
totale votre vie jusqu'à la dernière réalisation de votre être
spirituel.




II.LA RECHERCHE DU BONHEUR

Nous
avions dit que le sentier du bonheur est un chemin qui oscille entre la
joie d'accepter les choses, d'éprouver être vivant, l'être fait partie
de l'univers et cet autre état qui propulse au changement, la
résolution à se déplacer vers d'autres niveaux plus grands d’harmonie
et de réalisation. Nous avons dit que l'équilibre entre ces deux états
était la clé pour l'harmonie individuelle, mais ces forces, ces
tendances que les êtres humains manifestent, sont changées et
travaillées indistinctement dans leurs esprits, c’est pourquoi, ils
n'éprouvent pas un état de paix et d’harmonie permanente, ils ne
peuvent pas non plus soutenir un élan évolutif permanent ; de ceci
dérive, en première instance, un état d’infélicité ou de mécontentement continue et d'autre part, une incapacité pour
atteindre des plus grands états d'harmonie.


Les
deux facteurs sont importants : d'une part, la capacité pour apprécier
la vie et toutes ses manifestations, la capacité de s’émerveiller de la
création, de soi-même, des autres et de toutes les choses qui nous
entourent, est dérivé de l'acceptation du monde tel qu’il est et de la
communion que l'être établit avec la nature ; mais, d'autre part, l’être
n’étant pas capable de maintenir un élan continu et soutenu vers un
idéal, cela empêche l'homme de consacrer toutes ses forces vers
l'accomplissement de ses réalisations, de ses objectifs personnels et
par la même cause, cette oscillation, cette indécision,
le maintient étanché dans le même état dans lequel il se trouve, qui,
combiné avec l'infélicité qu'il manifeste, donne comme résultat un être
avec des conflits.


L'essence du bonheur

La
recherche du bonheur ne doit pas être dirigée pour obtenir certaines
choses, ni doit être comprise comme de longues études pour la
compréhension de quelques concepts, le bonheur est comme un réveil, il
est instantané et ne requiert pas une préparation préalable ; le
bonheur est un état de conscience qui s’atteint durant des moments dans
tous les êtres humains, mais pour les esprits soucieux et les cœurs non
formés, ces états sont momentanés, de durée très courte et
malheureusement, involontaires, l'individu n’arrive pas à soupçonner
qu’il a eu des moments de bonheur et que ces états peuvent se
développer au fur et à mesure qu'il s’entraîne pour rester davantage de temps dans cette harmonie.


Où naît le bonheur ?

La
dynamique des processus mentaux complique l'homme pour percevoir le
présent comme le seul état de conscience qui est capable de lui
accorder le bonheur ; puisque le bonheur naît de la communion
qu'établit l'être humain avec l'environnement, par nécessité, ceci est
uniquement obtenu quand on vie le présent. Même si la personne peut
éprouver ou expérimenter des moments harmonieux quand elle évoque les
mémoires de bonheurs de son passé, ou bien quand elle rêve quelques
faits de son futur, le bonheur s’éprouve dans son présent, même si pour
ceci elle a dû aller vers des expériences passées ou des rêves futurs ;
dans ces cas, bien que l'émotion soit véritable, les ressources dont
elle s’est valu ne l'aideront pas à que ces moments de
bonheur puissent être provoqués à volonté et ils puissent
même réellement transformer sa vie, ils ne cessent pas d'être des
outils, des instruments et des habilités qui fonctionnent comme des
mécanismes de défense, pour fuir, peut-être, un présent qui la défie
continuellement de résoudre les problèmes qu'elle a.


Toutefois,
dans cette recherche, quand l'être humain atteint un certain âge et
sent ses capacités diminuées pour modifier, tant sa vie personnelle,
comme l'environnement où il se déplace, son esprit cherche, chaque fois
plus fréquemment, les mémoires de son passé, il se réfugie dans un
passé qui n'existe plus et nous disons alors, que la
personne a renoncé à vivre ; en définitive ceci est un problème, parce
qu'il rend inapte la personne pour continuer à résoudre les problèmes
quotidiens. Vivre dans le passé ou dans le futur c’est perdre
l'occasion de continuer à évoluer et de pouvoir apprécier, dans toute
sa dimension, la vie admirable qui nous entoure.


Comment être un instrument de Dieu sur la terre

Faire la communion avec la vie qui nous entoure, c’est comprendre les forces divines qui se déplacent, elles propulsent et transforment la nature, c’est comprendre
les intentions divines autour de nous, c’est fondre nos volontés avec
les volontés divines qui se manifestent dans chacune des choses créées.
De cet état de communion parfaite avec la création, naît un nouvel état
d'activité créative permanente ; seulement l'être qui a pu établir la
communion complète avec la nature, pourra travailler dans activité
créatrice complète, en manifestant une harmonie intérieure et
extérieure évidente pour tous ; ses paroles et ses actions seront en
accord avec ses pensées et ses sentiments, sa vie sera une bénédiction
de Dieu en travaillant en son nom parmi les êtres humains, son
regard sera le regard de Dieu et ses paroles, la volonté divine
exprimée par un être humain.


Techniques pour trouver et développer le bonheur

Comment
obtenir que ces états puissent être reproduits à volonté ? Comment
obtenir que ce qui est momentané, des étincelles d'harmonie personnelle
que tout être humain éprouve dans ses vies, puissent être contrôlées,
évoquées et développées, pour les faire nôtre en permanence au niveau
de conscience ? Celle-ci est, sans doute, une des grandes recherches de
l'humanité à toutes les époques. Ce que je propose avec ce travail,
est, précisément, de vous présenter quelques techniques qui pourraient
vous servir pour ce but :


Vivre dans l'émotion de vivre.

Vivre dans la compréhension de que Dieu est avec nous.

Vivre en travaillant la Volonté Divine.

Ce sont certains des multiples fruits qui sont atteints quand on a pu dominer cet état de conscience.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-lumiere.forumsdediscussions.net
 
les dix principes du bonheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Billyderf*J'ai enfin trouvé mon bonheur"un fastback&am
» Le bonheur sur 3 roues !
» JE N'OUBLIERAI JAMAIS CES MOMENTS DE BONHEUR!!!!!!!!!!!!
» pour le bonheur de Sam.
» un mec qui augmente la masse de bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Temple du partage des thèmes :: les thèmes à partager, de A à Z.. de 0 à l'infini... :: Psychologie spirituelle-
Sauter vers: